//PORTRAIT – Danielle

PORTRAIT – Danielle

2018-09-09T18:34:10+00:00 2 septembre 2018|Catégories: Portraits|Aucun commentaire

DES VISAGES ET DES HISTOIRES

Danielle

Née à La Malbaie, Danielle a quitté la région après le secondaire afin de poursuivre ses études. Comme il n’y avait pas de Cégep dans Charlevoix à cette époque, elle s’est promenée entre Jonquière, Chicoutimi, Québec et Montréal avant de revenir vivre dans sa région natale, il y a 19 ans.

 

C’est à 40 ans qu’elle décida de quitter la ville pour revenir à ses racines « J’ai eu envie de respirer, d’avoir de l’air et de l’espace. »

Elle est donc revenue s’installer dans la région, avec son chum Jean-Pierre, originaire de Montréal. C’est à ce moment qu’ils ont décidé de se lancer dans la culture de pleurotes au pied du Mont Grand-Fonds. « Ici on avait du temps, de l’espace et de l’aide. On a eu beaucoup d’encadrement pour se lancer en affaires. C’est une région où tout le monde fait la promotion des autres, il y a une belle synergie entre les producteurs. »

Danielle apprécie d’ailleurs travailler en étroite collaboration avec d’autres producteurs locaux inspirants ; Les Vergers Pedneault, Safran Nordique, Le Jardin des Chefs et Stéphane Bouchard des Ateliers Charlevoix pour ne nommer que ceux-là.

Après 16 ans à cultiver les pleurotes, Danielle et Jean-Pierre peuvent se vanter d’être les plus vieux producteurs au Québec. En plus de miser sur une croissance verte et ludique, l’entreprise de Danielle peut aussi se vanter d’avoir attirée deux nouveaux venus dans Charlevoix, qui eux souhaitaient spécifiquement travailler sur la champignonnière. Une possible relève pour Danielle et son conjoint !

 

Les avantages de la vie dans Charlevoix :

  • L’air pur ;
  • L’espace à profusion ;
  • L’aide disponible pour les projets d’affaires ;
  • L’entraide entre les producteurs locaux.

 

Coup de cœur : Le Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie

Faites comme elle —» Vise Charlevoix !

#ViseCharlevoix

Laisser un commentaire