//ATTIRER LES TRAVAILLEURS DANS LA RÉGION AVEC VISE CHARLEVOIX

ATTIRER LES TRAVAILLEURS DANS LA RÉGION AVEC VISE CHARLEVOIX

2018-05-03T21:58:46+00:00 3 avril 2017|Catégories: nouvelles|Aucun commentaire

ATTIRER LES TRAVAILLEURS DANS LA RÉGION AVEC VISE CHARLEVOIX

Article publié par CIHO / LUNDI 3 AVRIL 2017 PAR LOUIS VIGNOLA

La SADC, la Chambre de commerce et Place aux jeunes préparent leur plan d’action régional pour faciliter la migration des travailleurs. Cette stratégie s’appelle « Vise Charlevoix ».

Le but visé est de contrer la pénurie de main-d’œuvre freinant le développement économique de la région. La baisse démographique des dernières années, soit 1000 habitants en moins dans Charlevoix depuis 5 ans, amène les intervenants de la région à se concerter.

Johanne Côté, directrice générale de la Chambre de commerce, entend parler quasi quotidiennement du manque de main-d’œuvre dans la région. Des vecteurs d’informations communes seront créés pour outiller tous ceux souhaitant attirer dans la région.

« On va se doter d’une image de marque avec tout le matériel promotionnel qui vient avec et qui va servir aux intervenants qui se déplacent dans des foires de l’emploi ou ailleurs. Ça donnera une image commune pour toute la région et servira autant aux organismes qu’aux entreprises privées », dit-elle.

Augmenter le nombre des familles, des entrepreneurs et des salariés, réduire les coûts de promotion entre partenaires et réaliser des actions concertées auprès des clientèles cibles sont visés.

Pascal Harvey, directeur général de la SADC, mentionne que c’est son organisme qui sera le porteur de ballon pour garder une certaine cohésion à la démarche.

« On peut qualifier notre rôle de gardien de processus. Cette stratégie va se décliner dans beaucoup de possibilités. Pour éviter que ça tombe entre deux chaises, la SADC va garder le lead de tout ça, car ça découle de notre démarche amorcée en 2014, « CAP vers une stratégie d’avenir économique dans Charlevoix » », mentionne-t-elle.

C’est à l’automne prochain que l’ensemble des outils serait mis sur pied. Un chargé de projet sera aussi embauché pour maintenir la stratégie active. Johanne Côté souligne que 15 à 20 000$ par année seraient nécessaires pour tenir à flot Vise Charlevoix. Des demandes financières ont d’ailleurs été déposées aux deux MRC de la région. Ces dernières, tout comme l’ATR, sont également partenaires de la démarche.

 

Source:
http://www.cihofm.com/nouvelles/Attirer-les-travailleurs-dans-la-region-avec-Vise-Charlevoix-2017-04-03-16-32

Laisser un commentaire


Julie Tremblay
, coordonnatrice
Bureau : 418 760.8648 poste 302
info@visecharlevoix.com